Textes 

Les textes reçus sont anonymisés, puis évalués par un comité de sélection composé, au total, d’une vingtaine de bénévoles : trois à six lecteur·rice·s évaluent chacun des textes à l’aide d’une grille de notation précise, afin de garantir une appréciation générale objective.

Lorsqu’un texte n’est pas retenu, l’auteur·ice reçoit un message de refus contenant une critique constructive expliquant les principaux points soulevés par le comité de sélection et des pistes d’amélioration.

Les textes retenus sont relus et corrigés par notre équipe en suivi de corrections (l’auteur·rice voit ainsi toutes les suggestions et modifications), puis vous sont envoyés, ce à chaque étape de retravail.

Lors de la première correction, une synthèse des commentaires du comité de sélection et des avis des premiers relecteurs est jointe au fichier, afin que l’auteur·rice puisse en prendre connaissance.

Nous effectuons en général au moins deux à trois séries de relectures de fond, et deux séries de préparation de copie et relecture orthotypographique. D’ultimes relectures sont prévues sur épreuves (une fois le texte mis en pages) qui concernent plus particulièrement les dernières coquilles et erreurs liées à la mise en pages (césures incorrectes, lignes creuses, etc.). L’auteur·rice est ensuite invité·e à valider le bon à tirer, autrement dit le fichier final, avant son envoi en impression.

À chaque étape, l’auteur·ice peut retravailler son texte à sa manière, en s’appuyant sur les commentaires des relecteur·rice·s. L’idée est de faire atteindre au texte son plein potentiel, sur le fond comme sur la forme, par le biais d’échanges entre auteur·rice et éditeur·rice·s afin de trouver des compromis optimaux.

Illustrations 

Nous recherchons des illustrateur·rice·s de tous genres, capables de proposer des dessins colorisés (en couleurs ou en nuances de gris selon les types de publications) et de retravailler leurs illustrations (numériquement, de préférence).

Vous pouvez candidater librement, auquel cas nous vous ferons un retour rapidement en cas de refus comme d’acceptation. Nous démarchons également régulièrement des artistes, lorsque leur style nous semble particulièrement compatible avec un texte que nous souhaitons éditer.

Lorsque nous travaillons avec un·e illustrateur·rice, nous lui proposons tout d’abord de lire la nouvelle afin qu’iel puisse nous confirmer que celle-ci lui plaît et l’inspire. Le cas échéant, nous lui fournissons un document rempli par l’auteur·rice, comportant des détails sur les personnages, et lui proposons d’entrer en contact avec lui ou elle pour en discuter s’iel le souhaite.

Nous proposons à l’illustrateur·rice de nous soumettre ses idées de composition dans un premier temps pour validation, puis de nous envoyer ses illustrations (de couverture et/ou internes) à plusieurs reprises, afin que l’auteur·rice et notre équipe puissent relever d’éventuels problèmes. Ainsi, nous faisons généralement un retour sur le brouillon, puis sur une version intermédiaire, et enfin sur une version finie (au cas où il resterait quelques détails à revoir, mais cela reste rare !).

Finalement, nous faisons valider la couverture avec l’ajout du titre et des éléments de type logos, résumé de 4e de couverture, etc. ainsi que le fichier interne à l’illustrateur·rice avant envoi en impression.